Economics in one Lesson au Burundi

Veuillez nous suivre et nous aimer

  • 0
  • Share

L’Institute for Economics and Enterprises vient recevoir dans ses locaux de bon cadeaux de la part de Monsieur Glenn Boyer et de l’organisation Mises Institute. Le livre Economics in one lesson est un livre à lire par tous : Economistes, non économistes, décideurs politiques, entrepreneurs, etc. Vous savez pourquoi ? Parce que c’est un livre qui met en lumière les causes des erreurs économiques de nos systèmes. Ce livre vient par exemple au moment où les décisions prises dans les années passées par nos décideurs politiques aidés par les « économistes » démontrent bel et bien son contenu. Tout cela dans une et seule phrase

Sa seule et unique leçon

« L’art de l’économie consiste à examiner non seulement les effets immédiats mais aussi les effets à plus long terme de tout acte ou de toute politique, il consiste à retracer les conséquences de cette politique non seulement pour un groupe mais pour tous les groupes »

C’est évident que la leçon démontre l’inefficacité du système économique qui ne reposent pas sur les idées de système de libre marché. Par exemple, cette leçon démontre l’inefficacité du système marxiste comme le voyait ce philosophe russe : l’histoire lègue à chaque nouvelle formation économique et sociale des problèmes objectivement

L’auteur du livre, lui, ne le voit pas comme ça. Plutôt, il voit que c’est l’erreur longtemps commise par plusieurs économistes de son époque. Et qu’il trouve émanant de deux sortes :  de ne considérer que les conséquences immédiates d’un acte ou d’une proposition et de ne considérer que les conséquences pour un groupe particulier au détriment des autres groupes.

Pour admettre cela, ça ne demande pas d’être un grand analyste des systèmes politiques et économiques. Il suffit simplement d’ouvrir les yeux et écouter les voix de malheureux des anciens systèmes. Voir comment ces systèmes changent de temps en temps dans nos sociétés. Il suffit de voir comment nos sociétés ont resté longtemps sous l’égide dans la pauvreté, mais avec des économistes de renommés. Mais delà aussi l’auteur du livre nous donne la raison en opposant les bons « économistes » par les mauvaises :

« Le mauvais économiste ne voit que ce qui frappe immédiatement l’œil, que les conséquences directes des cours proposés, que les effets d’une politique donnée sur un groupe particulier. Mais le bon économiste regarde aussi au-delà, les conséquences indirectes et à plus long terme, et s’interroge sur les effets de la politique sur tous les groupes ».

Notre remerciement

L’Institute for Economics and Enterprises éprouve sa grande reconnaissance approfondie aux personnes qui n’hésitent pas à l’aider dans la construction d’une société africaine libre et plus prospère. Merci à Monsieur Glenn Boyer pour sa gratitude et sa volonté de lutter pour une société libre. Merci également à Mises Institute.  Nous leurs devons beaucoup de reconnaissance et gratitude pour les livres qu’il nous a envoyé et son soutien pour notre Institute. Nous comptons utiliser ces dons dans l’amélioration de la compréhension du système économique basé sur le libre marché, l’état de droit et la propriété privée. Et montrer son importance dans la réduction de la pauvreté en Afrique en général et au Burundi en particulier.  Nous allons organiser des séances de discussion sur le contenu de livres.

Notre appel à..

Soulignons que le manque des moyens financier et matériels reste toujours un défi pour l’Institute. Raison pour laquelle nous lacons notre appel vibrant aux différents partenaires potentiels, individu ou organisation, de soutenir notre mission afin d’unir nos forces pour continuer à lutter pour une société libre et prospère. L’Institute reste ouvert à toutes collaborations et partenariat et appréciera toute contribution de n’importe quelle nature susceptible de l’aider dans la réalisation de sa mission. Aussi, notre audience est grandement francophone, celui ou celle qui sera intéressé de nous donner des moyens pour avoir les matériels en langue française est aussi lui bienvenu.

De plus, à l’Institute for Economics and Enterprises nous rêvons à une Afrique où chaque individu est libre et prospère, nous continuerons à travailler en suivant notre mission qui est de « produire, à travers un apprentissage ciblé, une société basée sur les principes du marché libre, de la propriété privée et de l’état de droit ». Nous y parvenons en créant des programmes éducatifs participatifs et en fournissant les ressources nécessaires à la liberté individuelle et économique, seul moyen pour notre Afrique de prospérer.

Un marché ouvert pour une prospérité équitable

Veuillez nous suivre et nous aimer

  • 0
  • Share