The FERA Project

Quoi ?

The Free Entrepreneurship Revolution in African, The « FERA » Project, (Projet : Révolution de Libre Esprit d’Entreprise en Afrique) principal projet de l’Institute for Economics and Entreprises qui vise à réduire les barrières à l’esprit d’entreprise au Burundi en particulier et en Afrique en général et améliorer ainsi l’indice de la liberté économique et par conséquent réduire la pauvreté en Afrique.

Pourquoi?

Les pays qui ont adopté une certaine version du capitalisme de libre-échange avec des entreprises soutenues par des réglementations efficaces et ouvertes à la libre circulation des biens, des services et des capitaux ont brisé le cercle vicieux de la pauvreté et de la dépendance.

La recherche individuelle de la richesse et du bonheur est un moteur essentiel de la croissance économique. Sans esprit d’entreprise et sans individus, il y aurait peu d’innovation, peu de croissance de la productivité et peu de nouveaux emplois. La réussite entrepreneuriale ne se produit pas dans le vide. Les entrepreneurs existent dans le contexte complexe qui demande beaucoup d’informations plus complexe pour prendre une décision rentable localement et internationalement. Selon l’indice de la liberté économique de 2021, nous trouvons que l’économie des pays de l’Afrique Sub-Saharienne reste majoritairement dans la catégorie  » non libre  » (sur 47 pays classés, 31 possèdent ce statut et le Burundi se trouve parmi les 8 pays avec le statut à économie « réprimée »). Pour améliorer la donne, les gouvernements devraient mettre en œuvre des réformes profondes, larges et bien institutionnalisées qui le champ à la prise de décision individuelle (entrepreneurs) et laisser leurs choix être guidés par les informations fournies par les marchés seuls.  

Comment ?

Nous faisons des programmes éducatifs très participatifs, d’échanges et de réflexions pour stimuler la prise de conscience à nos chers africains en générale et à nos chers décideurs politiques en particulier afin de laisser le champ libre au système d’économie de marché. Et Nous produisons des documents académiques pour éveiller ces décideurs.

Nos programmes se concentrent surtout sur 4 interventions :

  1. Etat droit : Amélioration du système juridique efficace et efficient qui doit protéger les droits de propriété et faire respecter les contrats conclus librement et de commun accords

Avec un cadre juridique plus efficient et un cadre judiciaire plus efficace, nous cherchons à stimuler les décideurs à établir une sécurité juridique et une sécurité judiciaire des personnes, des droits et des biens, des transactions et des échanges économiques. Nous promouvons un climat politique, social et économique apaisé, facteur de confiance, favorable à l’investissement privé (création d’entreprises et création d’emplois) et, par voie de conséquence, au développement humain durable et à la lutte contre la pauvreté.

Notre activité donc doit se baser sur le plaidoyer pour une réforme des droits des affaires répondant non seulement sur le plan interne à la libéralisation de l’ensemble de l’économie, le désengagement  de l’Etat dans toutes activités économiques et à la promotion du secteur privé qui est considéré comme moteur de croissance économique et de la prospérité mais également sur le plan sous régional à la recherche de la de l’innovation et invention plus compétitive des entreprises intégrées au marché international. Cela aussi est basé sur le système de l’état de droit respecte et renforce les principes de le libre marché.

2. Propriété privée : Amélioration du système de la protection de la propriété privée pour éviter toutes tentative d’expropriation injuste.

Dans un système d’économie de marché qui fonctionne bien, la possibilité d’accumuler des propriétés privées et la richesse est une motivation centrale des travailleurs et des investisseurs.

La reconnaissance des droits de propriété privée et un état de droit efficace pour les protéger sont des caractéristiques d’une économie de marché pleinement opérationnelle. La sécurité des droits de propriété donne aux entrepreneurs la confiance nécessaire pour d’entreprendre une activité génératrice de revenu, d’épargner leurs revenus et de faire des projets à long terme, car ils savent que leurs revenus, leur épargne et leur propriété (tant réelle qu’intellectuelle) sont à l’abri de l’expropriation injuste ou toute sorte de vol. Comme l’esprit d’entreprise est libéré.

3. Marché libre : Promotion des principes qui laissent l’individu prendre sa décision et le marché lui fournir les informations nécessaires dans cette action.

Les gouvernements doivent mettre en place des réglementations très efficaces : (1) plaidoyer de la liberté d’entreprise : laisser un individu à créer et à gérer une activité génératrice de revenu sans ingérence excessive de l’État. Car les réglementations lourdes et redondantes sont des obstacles les plus courants à la libre conduite de l’activité entrepreneuriale et conduit souvent à l’échec les entrepreneurs. (2) Plaidoyer de la Liberté de travail : La possibilité pour les individus de trouver des opportunités d’emploi et de travailler et pour les entreprises de contracter librement pour la main-d’œuvre et de licencier les travailleurs superflus lorsqu’ils ne sont plus nécessaires librement est essentielle pour améliorer la productivité et soutenir la croissance économique globale. Le principe fondamental de tout marché économiquement libre est l’échange volontaire. Et (3) liberté monétaire : La liberté monétaire exige une monnaie stable et des prix déterminés par le marché. Qu’ils agissent en tant qu’entrepreneurs ou consommateurs, les personnes économiquement libres ont besoin d’une monnaie stable et fiable comme moyen d’échange, unité de compte et réserve de valeur. Sans liberté monétaire, il est difficile de créer de la valeur à long terme ou d’accumuler du capital.

Nous promouvons également un système de marché ouverts. (1) Plaidoyer de la Liberté de commerce : une société qui laisse leurs individus à interagir librement en tant que acheteurs ou vendeurs sur le marché international. (2) Plaidoyer de la liberté d’investissement : Notre croyance est qu’un environnement d’investissement libre et ouvert offre un maximum de possibilités et d’incitations à l’esprit d’entreprise pour développer l’activité génératrice de revenu, du coup accroître la productivité et créer des emplois.

Et (3) Plaidoyer de la liberté financière : Un système financier formel accessible et fonctionnant efficacement garantit la disponibilité de services diversifiés d’épargne, de crédit, de paiement et d’investissement aux particuliers et aux entreprises.
Grâce à un processus régi par l’offre et la demande, les différents marchés (de biens & services, monétaire, de travail…) fournissent des informations en temps réel sur les prix et une discipline pour ceux qui ont pris de mauvaises décisions. Et ces informations sont d’une importance capitale dans la promotion de libre esprit d’entreprise en Afrique.

4. Au coins des idées : Nous semons des graines que nous espérons produire des effets positifs dans l’avenir sur le libre esprit d’entreprises.

Institute for Economics and Entreprises organise une sorte de classe et de rencontre pour discuter les idées classiques et libérales dans les Ecoles secondaires et les Universités à base des livres traitant les aspects du système d’économie de marche.